© 2018  SARL Les Abeilles du Caillou au capital de 100 000 XPF (www.lesabeillesducaillou.nc et .com)

RIDET 1 412 915.001

  • Facebook - Grey Circle

RUCHE 

D'ENTREPRISE

La ruche NAUTILE est installée chez Caroline du Rucher Sauvage, au fond de la vallée de la Dumbea.

Que vous propose  Nautile ?

Nautile est un fournisseur d'accès Internet, téléphonie et télévision en Nouvelle-Calédonie proposant ses services en Fibre et ADSL à la vitesse maximale et sans engagement. 

nautile.jpg

142 rue Bénébig.

Magenta-Nouméa

Pourquoi avoir parrainé une ruche ?

Sensible aux gestes écologiques, c’est avec plaisir que Nautile apporte sa pierre à cet édifice important mais si fondamental, qu’est l'inestimable sauvegarde de notre biosphère.

Puissions-nous, par ce geste, aider à la préservation des gardiennes de nos jardins et les laisser, à la faveur du soleil, butiner les fleurs et ainsi concevoir un des mets les plus doux : le miel des abeilles du cailloux.

Aujourd'hui 14 Août, c'est la pose de la plaque

de la ruche Nautile chez Caroline.

La ruche est située au milieu d'une mignonne clairière où les

abeilles ont une belle diversité de végétation à butiner.

On y trouve chênes blancs, grevilleas, manguiers et nous profitons même du voisinage de notous qui nous survolent.

Mi-Août : les abeilles vivent encore au ralenti pour l'instant.

Les températures sont remontées depuis peu de temps et la nature se réveille doucement. Les chênes bancs et grevilleas sont en fleurs et les abeilles se régalent de leur nectar (le nectar est un liquide sucré produit dans les nectaires, les organes floraux d'une fleur, pour attirer les insectes. Le nectar aromatisé des fleurs est un suc mielleux, une sécrétion riche en sucres, acides aminés, minéraux et arômes).
Les abeilles ont également absolument besoin de protéines végétales variées par le biais du pollen (source de protéines, de lipides, d’acides aminés, d’antioxydants, d’oligoéléments et autres vitamines) pour relancer la ponte et développer le cheptel. En effet durant les premiers jours de sa vie, quand elle est encore à

l'état de larve, l'abeille ne se nourrit que de pollen.

Actuellement elles commencent à en trouver dans les manguiers entre autres.

D'ici quelques semaines la colonie va pouvoir vraiment prendre son essor.

Suite des travaux d'hiver.

Sur un des précédents articles, vous aviez vu la récupération de la cire sur les cadres usagés. Caroline avait fait fondre les cires et les avaient filtrées jusqu'à ce qu'elles ne soient plus souillées. Une ruche produit généralement assez de cire pour permettre le renouvellement des cadres de cire.

Vous allez voir à présent comment elle les réutilise sur de nouveaux cadres.

Voici l'appareil qui permet de fabriquer de nouvelles plaques de cire.

Sur votre gauche, vous voyez la marmite qui est posée sur le réchaud qui va permettre de faire fondre la cire au bain-marie.

Au centre se trouve le gaufrier avec des matrices en silicone qui vont donner la forme des alvéoles aux feuilles de cire.

Caroline place une louche de cire sur le gaufrier, et abaisse le couvercle, l'excédent coule sur le réservoir devant.

Il restera ensuite à placer la feuille de cire sur le cadre filé, et il suffira de faire légèrement chauffer les fils à l'aide d'un courant électrique (petite batterie) pour que la cire soit fixée sur le cadre.

La composition du miel

Le miel est composé de 80% de sucres (fructose, glucose, maltose, saccharose, etc...), de 17% d'eau et de 3% de composés divers (acides aminés, acides organiques, protéines, enzymes, sels minéraux, vitamines, facteurs anti-bactériens, oligo-éléments..)

Fabrication du miel 

L’abeille, ou les ouvrières très exactement, butinent le nectar des fleurs qu’elles stockeront dans leur jabot. Selon la plante, le taux de sucre va différer mais aussi la couleur, grâce au pourcentage de pigments présents dans le nectar, les arômes et les vitamines. Ensuite les abeilles le ramène à la ruche où d’autres ouvrières prendront le relais. Ces dernières chargeront le précieux nectar en enzymes. Elles modifieront la composition du futur miel en agissant sur le sucre et en faisant baisser le taux d'humidité. 

Bienfaits du miel

Propriétés anti-infectieuses et antibiotiques :
Le miel est connu depuis l’Antiquité pour ses propriétés anti-infectieuses : le miel empêche la prolifération bactérienne, virale ou fongique grâce à une enzyme, la glucose oxydase, produisant du peroxyde d’hydrogène (comme dans l’eau oxygénée) qui est un antiseptique naturel. De plus, il a une faible concentration en protéines ce qui empêche les bactéries de se développer. Enfin, son acidité entrave la multiplication des bactéries, complétant son action antibactérienne. Il peut être utilisé dans cet objectif aussi bien au niveau cutané qu’en ingestion pour la sphère respiratoire ou digestive.

Propriétés cicatrisantes :
Souvent employé comme antiseptique pour soigner les plaies, le miel possède également des propriétés cicatrisantes qui justifient à nouveau son utilisation cutanée. Il empêche alors le développement des bactéries et régénère le tissu cutané afin d’avoir une bonne cicatrisation. Cette action est due à sa forte osmolarité, qui fait que le miel attire l’eau, draine la lymphe et le plasma vers l’extérieur, ce qui élimine les débris et nettoie la plaie. Le miel est donc un antiseptique et antibactérien très reconnu, qui aide à la cicatrisation des plaies.

Propriétés antioxydantes :
Grâce à la présence de nombreux flavonoïdes, le miel a un important pouvoir antioxydant, car ces derniers neutralisent les radicaux libres, ayant ainsi un effet bénéfique dans la prévention de certains cancers ou certaines maladies cardiovasculaires. On peut également noter ici que le miel « foncé », plus riche en flavonoïdes et en fructose, serait plus efficace pour ces propriétés thérapeutiques.

Propriétés énergétiques et tonifiantes :
De plus, comme il est plein de sucre, le miel est une très bonne source énergétique qui peut vous redonner un coup de fouet quand vous en avez besoin. Attention tout de même si vous êtes diabétique ou que vous surveillez votre ligne, car le miel a un pouvoir sucrant supérieur au sucre et est très calorique. 

Il contient des vitamines, des traces d’enzymes, des acides aminés et des minéraux comme le calcium, le fer, le chlore de sodium, le magnésium, le phosphate et le potassium.

C'est un produit on ne peut plus naturel.

Le miel de Nouvelle-Calédonie est le fruit du travail d’apiculteurs soucieux de pratiquer leur métier dans le respect de la tradition. 

Octobre : dans le rucher de Caroline

La saison démarre bien et Caroline fait le tour des ruches pour les visites sanitaires. Ces visites approfondies ont lieu 2 fois dans l'année, chaque cadre est inspecté minutieusement pour déceler d'éventuelles maladies. 

Il y a encore beaucoup de travail d'atelier avec nettoyage des caisses,

fontes des brèches etc.

La semaine du 14 octobre c'est la semaine des produits locaux, les produits de Caroline du Rucher Sauvage seront mis en avant chez Biomonde

qui participe à l'événement. 

Les pains d'épices et ginger bread sont en cours de certification bio,

encore un peu de patience !!

Les récoltes de pollen sont très bonnes et le pollen est délicieux,

les préparations et le pollen sous vide vont arriver en magasin !!

Regardez la diversité des couleurs des pollens : 

Septembre-Octobre : les manguiers sont en fleurs en Calédonie

les faux lilas embaument les forêts de leur doux parfum

et les erythrines oranges se parent de leurs magnifiques grappes de fleurs

Profitez d'un moment de douceur avec les produits de Caroline