LOGO_ABEILLES_DU_CAILLOU.png

RUCHE de

PARTICULIER

IMG_1798.JPG
Année 2022
LOGO_ABEILLES_DU_CAILLOU.png

La ruche FLAMBOYANTE appartient à Caroline

du Rucher Sauvage.

Elle fait partie d'un petit rucher de 6 essaims bio, voisin d'un autre site de même taille et est installée au fond de la vallée de la Dumbea,dans un endroit préservé.

IMG_4312.jpg Caro portrait.jpg

Merci aux parrains de la ruche FLAMBOYANTE

 

         Aurélie LEBERRE

         Loïc LE DOUSSAL

              José CHOLIERE

        Armelle LEPRON

        Isabelle FAHRER

AUTOCOLLANT_Plan de travail 1 copie 3.pn
AUTOCOLLANT_Plan de travail 1 copie 3.pn
AUTOCOLLANT_Plan de travail 1 copie 3.pn
AUTOCOLLANT_Plan de travail 1 copie 3.pn
AUTOCOLLANT_Plan de travail 1 copie 3.pn
AUTOCOLLANT_Plan de travail 1 copie 3.pn

 

         Blaise BIEISBROUCK

         Hélène MENNESSON

        Philip-Mickaël DJOEMADI

        Christian ROBERT

        

AUTOCOLLANT_Plan de travail 1 copie 3.pn
AUTOCOLLANT_Plan de travail 1 copie 3.pn
AUTOCOLLANT_Plan de travail 1 copie 3.pn
AUTOCOLLANT_Plan de travail 1 copie 3.pn
JBZJ3554.JPG

La ruche FLAMBOYANTE est entourée de bois noirs, de tamanus des montagnes,

de goyaviers.

Les abeilles butinent les faux poivriers, letchis et manguiers voisins.

Capture d’écran 2021-12-27 à 10.09.51.png

Janvier 2022 :

Encore beaucoup de pluie cette année avec la Nina !!!

pexels-bibhukalyan-acharya-1463530.jpg

A nouveau cette année le phénomène climatique la Niña arrose abondamment le Caillou.

C'est une période difficile pour les apiculteurs car les productions sont impactées. Plusieurs raisons à cela :  les fleurs lavées par les pluies réduisent la nourriture des abeilles, elles ne peuvent pas voler sous la pluie et vont butiner seulement pendant les accalmies (et consomment les réserves de miel si besoin) elles sont sensibles à l'humidité qui favorise la prolifération des mycoses et moisissures qui fragilisent la colonie. L'apiculteur de son côté ne peut pas ouvrir les ruches sous la pluie ce qui rend difficile le suivi, la multiplication des essaims, la récolte de miel (d'autant que le taux d'humidité du miel doit être de 18% pour une conservation optimale) et l'accès aux ruchers.

pexels-johann-piber-702931.jpg

Allez !! patience en attendant le retour du soleil et des butinages !!!

pexels-pixabay-47039.jpg